Parmi les divers défauts pouvant survenir lors du processus de remise en peinture d’une surface, on trouve les microbullages, également connus sous le nom de bulles de solvant.  

Un nom aussi commun est utilisé pour définir ce défaut, car les bulles qui apparaissent à la surface de la pièce peinte ressemblent beaucoup aux bulles qui se forment lorsqu’un liquide bout.

Que sont les microbullages en peinture automobile?

Les bulles de solvant ou microbullages apparaissent lorsque le solvant d’une couche est piégé après que la surface extérieure de la couche supérieure a séché. 

En d’autres termes, ce sont des particules de solvant qui n’ont pas terminé de s’évaporer, et qui ont été piégées par une autre couche supérieure qui s’est évaporée plus rapidement et qui a séché.

Pour éviter ce problème, nous devons accorder une attention particulière au processus de séchage, en tenant toujours compte de la température ambiante et en respectant les temps de séchage stipulés par le produit et le fabricant.

Raisons pour lesquelles apparaissent les microbullages ou bulles de solvant

Les principales causes de l’apparition des bulles de solvant sont :

Choix inapproprié du durcisseur ou du diluant

Dans certains cas, le problème peut être causé par l’utilisation d’un durcisseur ou d’un diluant qui agit trop rapidement, empêchant le solvant de s’évaporer complètement de la sous-couche. 

Température de séchage inadaptée

Dans ce cas, la température ambiante doit être prise en compte, soit en raison d’une température extérieure élevée, soit en raison d’une augmentation forcée de la température dans la cabine, là encore influencée par la distance entre les lampes chauffantes et la pièce traitée.

Couches de peinture excessivement épaisses

L’application d’une couche de peinture avec une forte quantité de matériau, qui se traduit par une épaisseur excessive du film de peinture, peut également entraîner l’apparition de bulles sur la pièce.   

Temps d’évaporation

Le temps d’évaporation entre les différentes couches est trop court, ce qui ne laisse pas le temps à un séchage adéquat dans les procédés humide sur humide. En outre, un temps d’évaporation élevé avant le séchage au four ou aux infrarouges peut également être déterminant.

Comment éviter l’apparition de bulles de solvant

Parmi les facteurs à prendre en compte pour éviter ce défaut, on peut citer :

Utiliser un solvant plus lent

L’idéal est d’utiliser un solvant qui assure un équilibre entre l’évaporation et la température de la cabine. Nous devons tenir compte du fait que plus la température est élevée, plus nous devons utiliser un solvant plus lent.

Appliquer des couches de peinture plus légères

L’application de couches plus fines et plus humides favorisera la création d’un film de peinture plus uniforme et plus lisse. Si nous prévoyons également un temps de séchage suffisant entre les couches, nous réduirons les risques.

Changements brusques de température

Un changement soudain de la température ambiante (à l’extérieur ou dans la cabine) provoque le durcissement du film de peinture extérieur. L’évaporation ultérieure des solvants retenus à l’intérieur gonfle et brise ce film, formant les bulles caractéristiques.

En outre, une différence de température entre la tôle et l’environnement extérieur peut produire un choc thermique, provoquant également l’apparition de microbullages

Temps de séchage recommandé

Nous devons respecter le temps de séchage et la température recommandés par chaque fabricant, et donc, pour chaque produit.

Temps d’évaporation appropriés

Il est important que le professionnel laisse suffisamment de temps pour le séchage entre les couches (entre 5 et 10 minutes selon la charge), mais aussi avant de lui donner de la chaleur, sans tomber dans la tentation de raccourcir les délais pour être plus productif.

Comment éliminer les microbullages en peinture

Comme dans de nombreux autres cas, nous devons d’abord identifier l’étendue du défaut de peinture. Pour l’apparition de petites bulles superficielles, nous suivrons le processus suivant :

  • Nous poncerons la zone contenant des bulles de solvant avec une ponceuse et un disque abrasif P1500 pour commencer, en augmentant le grain au besoin. L’objectif est d’atteindre le substrat de peinture qui ne présente pas de microbullages.
  • Si nous avons réussi à les éliminer, nous procéderons à un lustrage mécanique de la pièce avec un polish abrasif, puis nous appliquerons un autre polish lustreur.

Pour les micro-bullages de taille plus importante, le lustrage de la pièce ne suffira pas car la forme du défaut sera toujours visible. Afin de garantir une bonne finition de la pièce, il est conseillé de recommencer le processus de peinture:

  • Primeramente lijamos la zona con el defecto, para posteriormente aplicar la pintura de aparejo. De esta manera, dejamos preparada la pieza para aplicar la pintura de acabado.