Les finitions mates suscitent actuellement un intérêt croissant de la part des utilisateurs, à la recherche d’une esthétique personnalisée et exclusive en matière de carrosserie. Les finitions mates sont une alternative à la personnalisation des véhicules obtenue grâce à l’utilisation d’un vernis mat de finition qui présente un aspect soyeux et élégant.

Traditionnellement, le vernis mat est réservé aux véhicules haut de gamme ou aux petites pièces de carrosserie telles que baguettes, poignées, rétroviseurs, etc. Cependant, tout comme pour les teintes tricouches, nous trouvons aujourd’hui différents segments de véhicules pour lesquels une finition mate est proposée parmi les options d’équipement.

C’est la raison pour laquelle SINNEK ACADEMY considère qu’il est important de fournir des informations actualisĂ©es et dĂ©taillĂ©es aux professionnels de la carrosserie et peinture, liĂ©es Ă  la rĂ©paration de vĂ©hicules avec ce type de finition.

DĂ©finition de peinture mate ou peinture non brillante

Comme nous l’avons mentionné, la finition mate de certaines peintures est obtenue en utilisant un vernis spécial de faible brillance, c’est-à-dire un vernis mat.

Superficie de pintura mate en un coche

Ce type de vernis revĂŞt la surface d’une micro rugositĂ© qui empĂŞche la lumière de passer en rĂ©flĂ©chissant celle-ci dans diffĂ©rentes directions et en diluant l’effet de brillance et le nombre de reflets. 

Le vernis mat revêt la surface d’une micro rugosité en réduisant la perception de l’aspect brillant.

Parmi ce type de vernis, le vernis mat CC/1764 de SINNEK représente une excellente option. Il s’agit d’un vernis mat à haute teneur en solides qui se distingue par sa résistance optimale aux rayures et aux hydrocarbures, sa facilité d’application, son très bon comportement en extérieur et sa finition lisse

Vernis automobile mat

Comment dĂ©terminer le niveau de brillance Ă  appliquer avec le vernis mat ?

Pour effectuer une réparation correcte avec un vernis mat dans votre atelier de carrosserie, vous devrez tenir compte de certains aspects liés principalement au procédé d’application du vernis de finition.

Actuellement, en partie Ă  cause de l’augmentation du nombre de vĂ©hicules avec ce type de finition, les fabricants sont obligĂ©s de fournir aux carrossiers des vernis spĂ©ciaux pour diffĂ©rentes finitions : vernis mat, satinĂ© ou brillant.

En fonction de la brillance requise pour une réparation de qualité, les professionnels peuvent varier le mélange des différents types de vernis pour automobile afin d’obtenir une teinte de brillance parfaitement adaptée.

Afin de dĂ©finir le niveau de brillant ou de mat qu’il faut appliquer sur la surface, il est recommandĂ© de prĂ©parer diffĂ©rents mĂ©langes de vernis mat en prĂ©voyant pour chacun d’eux une proportion diffĂ©rente de vernis satinĂ© ou brillant. 

Il est conseillé de préparer des échantillons en vue de définir quel mélange de vernis présente la meilleure égalisation de niveau de brillance, de couleur et de texture.

Échantillons de couleurs automobiles

Il convient ensuite d’appliquer chaque mélange sur différents échantillons et de vérifier, sur la surface à réparer, lequel d’entre eux présente la meilleure égalisation en termes de niveau de brillance.

Il est conseillé de conserver les échantillons réalisés afin de les utiliser lors de futures réparations et d’éviter ainsi de répéter ce processus.

Il existe également un outil spécialement conçu pour mesurer l’intensité de brillance requise pour une surface vernie ou polie, tel que le brillance-mètre.

Toutefois, il convient de souligner qu’il ne s’agit pas d’un outil couramment utilisé en carrosserie, en dehors des éventuels centres spécialisés habitués à travailler avec ce type de finition mate.

Comment appliquer le vernis mat : les 9 conseils essentiels

Comme dans de nombreux autres cas, l’un des aspects fondamentaux pour obtenir une finition mate de qualité lors d’une réparation consiste à respecter les indications de la fiche technique du produit et du fabricant.

L’obtention de la mĂŞme intensitĂ© ou niveau de brillance de la pièce Ă  rĂ©parer par rapport aux pièces adjacentes est l’une des principales difficultĂ©s de la remise en peinture avec ce type de finition. 

Comment appliquer une peinture mat

La rĂ©paration correcte et l’intĂ©gration des pièces avec une finition mate seront dĂ©terminĂ©es par diffĂ©rents facteurs :

1. Mélanger de façon homogène le vernis mat

Il est nécessaire de procéder à une bonne incorporation du vernis mat avant son utilisation et d’obtenir un mélange homogène de la combinaison de vernis à utiliser car ces procédés auront un effet direct sur l’intensité de brillance après l’application.

2. Quantité précise de catalyseur et de diluant dans le mélange

Il convient de doser précisément la quantité de catalyseur à incorporer dans le mélange en fonction de la fiche technique du produit.

Un excès de catalyseur entraîne une augmentation de la brillance finale. De même, une faible dose de catalyseur entraînera de possibles manques de brillant du vernis.

Il est conseillé d’utiliser le même catalyseur utilisé lors de la réparation que celui des essais réalisés préalablement (il n’est pas conseillé d’utiliser des catalyseurs ou des diluants rapides étant donné que les processus de séchage accéléré peuvent provoquer des irrégularités de surface).

De même, un mélange de vernis mat avec une dilution excessive donnera lieu à une épaisseur de couche insuffisante, ce qui se traduira également par une brillance finale de la surface insuffisante.

3. Technique d’application du vernis mat

Il faut appliquer le vernis mat de façon uniforme, en essayant d’éviter les mouvements rapides en rafales. Des facteurs d’application tels que la vitesse et le mouvement des passes, la distance entre le pistolet et la surface ou le réglage du pistolet influent sur l’intensité de brillance finale.

Il est préférable d’éviter les zones où la charge de produit est plus élevée ou l’épaisseur plus importante en raison du chevauchement des passes.

4. Nettoyage préalable de la surface

Le dépôt de particules de poussière ou de saleté est l’un des plus grands casse-tête des professionnels. Un système de ventilation de la cabine en mauvais état ou un nettoyage insuffisant de la surface peuvent provoquer l’apparition de petits grains et de défauts de finition.

Il ne faut pas poncer les surfaces mates car l’intensité de brillance en serait modifiée.

Contrairement aux finitions avec un vernis brillant, il n’est pas possible d’utiliser une ponceuse pour éliminer ces défauts étant donné que cette technique modifierait l’intensité de brillance.

Il est important que les parties adjacentes ne présentent pas de traces de pulvérisation (application), d’adhésifs (masquage) ou de particules en surface (grains, coulures) car leur élimination par ponçage entraînerait des différences de brillance dans ces parties.

5. Appliquer le vernis mat sur toute une pièce (sans lissage ou d’effet dégradé)

En raison d’une éventuelle altération de l’épaisseur de la couche de vernis dans les zones adjacentes aux pièces à réparer, il n’est pas conseillé de réaliser un effet dégradé avec intégration partielle du vernis.

Capot avec peinture mat

Afin de fusionner les deux vernis, il conviendrait de poncer la surface et de la lustrer, ce qui modifierait à nouveau l’intensité de brillance de la surface de la pièce. Pour cette raison, le vernis mat doit être appliqué sur une pièce complète.

6. Différents niveaux de brillance selon le type de couleur

Sur couleurs métallisées et perlées claires telles que les teintes argentées, dorées ou champagne, l’intensité de brillance peut être plus compliquée à réaliser, c’est pourquoi il faut être extrêmement prudent lorsque nous travaillons avec ce type de couleurs spéciales.

7. Différences de niveau de brillance selon le type et l’orientation de la pièce

Selon la disposition de la pièce sur la carrosserie (verticale, horizontale, etc.), le brillant réfléchi peut varier.

Pour obtenir un brillant uniforme, il est conseillé d’effectuer des échantillons d’application avec la même couleur de finition et la même orientation de la pièce à peindre.

Selon le plan de la pièce (vertical, horizontal, etc.), l’intensité de brillance réfléchie peut varier.

8. Influence de l’épaisseur de couche sur le vernis mat

Une couche de vernis mat d’une Ă©paisseur excessive donnera une surface d’une intensitĂ© de brillance plus importante (l’idĂ©al est une couche d’environ 50 microns).

9. Méthode de séchage

Il est essentiel de respecter le temps d’évaporation du vernis mat entre chaque couche afin d’obtenir une bonne finition. Il convient de vérifier la finition mate correcte avant de commencer le séchage de la pièce.

En outre, il faut tenir compte du fait qu’un séchage en cabine de peinture fournira un niveau de brillance plus élevé que celui obtenu avec un séchage à l’air.

Soin et entretien de la peinture mate

En raison des caractĂ©ristiques de la peinture mate, il sera nĂ©cessaire d’effectuer un entretien plus important et de prendre plus de soin qu’avec les peintures brillantes. 

La finition mate prĂ©sente une rĂ©sistance mĂ©canique infĂ©rieure de la surface. Contrairement Ă  ce que l’on pourrait penser, les rayures et les petites marques sont beaucoup plus visibles sur les finitions mates que sur les finitions brillantes (en plus de l’impossibilitĂ© de rĂ©aliser un polissage de la surface pour les enlever). 

La finition mate présente une résistance chimique et mécanique inférieure de la surface.

Il est également conseillé d’être particulièrement prudent avec certaines parties de la carrosserie comme les bas de caisse et les poignées de porte. Les frottements doux mais continus sur une certaine partie peuvent accroître l’effet brillant.

La finition mate offre également une résistance chimique inférieure. En cas de déversement de carburant, de graisse ou d’huile, il est conseillé de nettoyer rapidement la surface afin de ne pas la dégrader.

Lors du lavage du véhicule, il est vivement recommandé de le laver à la main car certains des composants des tunnels de lavage tels que les rouleaux et les détergents peuvent détériorer la finition mate.

Il faut utiliser des produits et des outils spécifiques pour les finitions mates et éviter l’emploi d’abrasifs, de polishs et de cires susceptibles d’entraîner une diminution et une perte de brillance de la surface.

Conclusion

Comme nous l’avons vu, lors de l’application d’un vernis mat, il est essentiel de prendre en compte tous ces facteurs afin d’obtenir une intégration correcte de la pièce dans la carrosserie, ce qui constitue le principal défi de ce type de réparation.

En dépit de son attrait esthétique, la finition mate présente une série de caractéristiques qui obligent les professionnels à redoubler de prudence pendant tout le processus de travail pour obtenir ainsi une réparation finale de qualité.