variaciones-color-coche

Obtenir une application et une correspondance parfaites de la couleur sur la carrosserie dépendent de nombreux facteurs et conditions.

Les connaître dans leur ensemble, et les prendre en compte dans notre méthodologie de travail dans l’atelier de carrosserie et de peinture, nous aidera à optimiser la colorimétrie de chaque réparation.

La colorimétrie dans l’atelier de carrosserie

Obtenir une excellente correspondance de la couleur est l’une des tâches les plus complexes auxquelles est confronté le peintre professionnel de carrosserie.

Vidéo :  Comment éviter les variations de la couleur.

Si l’on fait abstraction de facteurs tels que la source de lumière ou l’angle de vision, en tant que professionnels, nous avons pu constater plus d’une fois comment l’application d’un même mélange de couleur sur des pièces ou des substrats différents peut donner lieu à des nuances légèrement différentes.

Cela est dû à l’influence directe de plusieurs facteurs présents tout au long du processus de réparation.

Un même mélange de couleur peut donner lieu à des applications avec des teintes différentes

Pour éviter ou atténuer ce problème, il sera essentiel de disposer d’une méthodologie de travail claire et précise.

Facteurs influençant la variation de la couleur appliquée

Voyons les principaux facteurs qui influencent la variation de la couleur obtenue.

1. Distance et position

Tout d’abord, la distance et la position du pistolet sont des aspects cruciaux à prendre en compte pour obtenir une reproduction correcte de la couleur.

  SPECTROPHOTOMÈTRE PARTIE 4 : COMMENT EFFECTUER UNE MESURE DE COULEUR

Plus la distance est grande, plus la pulvérisation est importante

Il est conseillé de toujours conserver la même distance du pistolet et son angle par rapport à la pièce.

Plus la distance est grande, plus la pulvérisation est importante, ce qui entraîne des différences dans l’orientation des particules métalliques des couleurs métallisées ou nacrées.

2. Vitesse

En termes de vitesse, c’est exactement la même chose. Nous devons conserver un mouvement d’application le plus homogène possible, afin de déposer la même quantité de peinture sur toute la surface à réparer.

Si la vitesse est trop lente, nous avons tendance à assombrir la couleur obtenue.

3. Réglage du pistolet

Nous devons régler le pistolet conformément aux instructions figurant sur la fiche technique du produit.

Cómo regular la pistola de aplicación aerográfica

De cette façon, nous nous assurons d’avoir toujours une référence sûre et fiable.

Faible débit et haute pression = teintes plus claires. 
Débit élevé et faible pression = teintes plus foncées.

Des variations de débit et de pression du produit entraînent également des variations de la luminosité des couleurs. Faible débit et haute pression, teintes plus claires. Débit élevé et basse pression, teintes plus foncées.

4. Charge de produit

La charge de produit doit être uniforme, en essayant d’équilibrer la consommation de produit, sans en abuser afin d’éviter d’éventuels défauts de peinture tels que les coulures, et sans appliquer des couches trop légères ou diluées, qui nuisent à la couvrance et à la colorimétrie.

5. Emploi de diluants

L’emploi de différents types de diluants influence également la nuance de la couleur obtenue.

  COMMENT CHOISIR LE DURCISSEUR APPROPRIÉ (APPRêT ET VERNIS) POUR CHAQUE RÉPARATION

L’emploi de diluants rapides ainsi qu’une dilution excessive du mélange produiront une teinte de couleur plus claire, et vice versa.

6. Forcer l’évaporation

Nous pouvons parfois être tentés de réduire le temps d’évaporation en utilisant un système Venturi ou d’autres dispositifs pour augmenter notre productivité.

Un recours excessif à cette pratique peut entraîner des variations de couleur de la pièce, qui se traduiront à terme par des problèmes de colorimétrie.

7. Température

Il est important de respecter la température de séchage indiquée dans la fiche technique du produit, et qu’elle soit similaire tant en ce qui concerne la couleur appliquée sur la plaquette d’échantillon que sur la pièce.

temeperatura-catalizador-pintura

Une température d’application trop élevée peut entraîner un éclaircissement de la couleur. En revanche, si la température est inférieure à celle recommandée, la couleur prendra une nuance plus foncée.

La circulation de l’air dans la cabine peut influencer les variations de la couleur finale

De la même manière, mais à l’inverse, l’humidité ambiante a une incidence. Une forte humidité assombrit la couleur et une faible humidité l’éclaircit.

En outre, la circulation de l’air dans la cabine, qu’elle soit croissante ou décroissante, peut également entraîner une légère variation de la couleur finale.

La méthodologie de travail comme outil clé pour éviter les variations de couleur.

Comme nous l’avons vu, les conditions influençant le dépôt et le comportement du produit peuvent donner lieu à des tonalités différentes.

Dans cet exemple, nous observons des plaquettes d’échantillons appliquées par le même peintre, en tenant compte de tous les facteurs décrits.

  VERNIS MAT : 9 CONSEILS POUR MAÎTRISER SON APPLICATION

On observe inévitablement de petites nuances lorsque l’on compare les plaquettes les unes aux autres.

Pour minimiser ces variations, il est essentiel de suivre une méthodologie de travail claire, en plus d’utiliser la fiche technique du produit, notre véritable alliée.

Tous ces éléments visent à augmenter les chances d’obtenir des réparations de haute qualité et à éviter les reprises.