Pruebas probetas igualación color coche

Après avoir repeint une ou plusieurs pièces au sein d’un atelier de carrosserie, vous avez probablement déjà remarqué que la couleur et le brillant appliqués sur la surface varient en fonction de l’angle sous lequel vous observez la pièce. En peinture, ce phénomène est appelé effet flip-flop, ou effet flop. Il est en grande partie lié à l’application de couleurs métallisées ou nacrées.

Voyons maintenant les facteurs à l’origine de l’effet flop ainsi que quelques conseils pour le minimiser.

Qu’est-ce que l’effet flip flop dans le secteur de la peinture automobile ?

Comme nous l’avons vu plus haut, on remarque cet effet en observant une pièce réparée sous différents angles (frontal, latéral, horizontal, etc.). Le phénomène est surtout visible pour les couleurs spéciales qui contiennent des pigments métalliques, nacrés, xylariques, etc.

Vue de face, la finition semble plus claire que sous un angle plus large.

Ces couleurs sont composées de petites particules métalliques de différentes formes (irrégulières, lenticulaires) ou tailles (aluminium grossier, moyen ou fin). La formulation des couleurs les plus complexes contient jusqu’à 70 à 80 % de particules d’aluminium. Le degré de difficulté de reproduction de la couleur dépend de la finition et de la teinte.

Les couleurs métallisées sont plus sensibles à l’angle d’incidence de la lumière.

Le dépôt, l’orientation et la taille de ces particules présentes dans la formule de la couleur déterminent l’effet obtenu. On peut également constater des différences de perception de la brillance (variation clair-obscur) et/ou de la couleur de la pièce réparée.

  Comment utiliser le spectrophotomètre en atelier de carrosserie

Il convient de noter que les fines particules d’aluminium sont mates, et donc moins problématiques que les particules d’aluminium grossier qui sont brillantes et qui réfléchissent davantage la lumière. Les couleurs dotées d’un pourcentage élevé de particules d’aluminium grossier peuvent donc présenter un effet flop plus important.

Reflejo de la luz en pintura

Comment minimiser l’effet flop lors de la remise en peinture ?

Afin de réduire l’effet flip-flop lors des travaux de remise en peinture en atelier, il peut être judicieux d’utiliser un additif spécialement conçu dans ce but.

Le WA/6070 – ADITIF FLOP WBC 70 de SINNEK est un bon exemple d’additif dédié. Grâce à ce produit, le professionnel bénéficie d’un outil qui lui permet d’obtenir facilement la bonne colorimétrie en atelier. Il améliore également la rentabilité de la réparation en réduisant les risques d’avoir à effectuer à nouveau le travail.

banner-serie-w6000

Outre l’utilisation d’additifs, il convient également d’opter pour une technique et un moyen d’application appropriés des couleurs spéciales et de leurs particules métallisées, comme les teintes tricouches complexes.

L’additif WA/6070 permet de réduire considérablement l’effet flop, ce qui favorise la bonne intégration de la pièce.

Il faudra donc orienter et déposer les particules d’aluminium de manière régulière et homogène sur toute la surface selon un plan d’application pour que la pièce soit uniforme en essayant d’éviter les changements de direction lors de l’application.

Efecto flip flop en pintura

Une mauvaise orientation des pigments métalliques peut également entraîner différents défauts de peinture tels qu’un pommelage ou des flammèches.

De même, une application trop humide ou sèche peut donner lieu à une plus grande variation de la couleur et de la brillance et compliquer le dépôt uniforme des particules sur la surface.