La réparation et la peinture des jantes d’un véhicule sont un processus de travail courant dans un atelier de carrosserie et peinture, les jantes étant l’un des éléments les plus visibles et les plus exposés de la carrosserie. Les agents contaminants, les graviers ou les jantes d’un plus grand diamètre impliquant un profil de pneu très bas augmentent les risques de dommages et d’imperfections sur ce type d’éléments.

La hausse des réparations de jantes en atelier est en partie due à la tendance croissante des clients à vouloir que leur véhicule présente une esthétique plus attrayante et exclusive. Toutefois, il ne faut pas oublier que la peinture des jantes d’un véhicule offre à la surface une protection supplémentaire contre l’oxydation et d’autres types d’agents contaminants.

Comme pour d’autres types de réparations, telles que la mise en peinture des pare-chocs ou d’autres types de plastiques pour carrosserie, il est essentiel que le peintre professionnel connaisse en profondeur toutes les étapes à suivre pour obtenir une réparation et une peinture des jantes de qualité.

Particularités de la mise en peinture des jantes

Avant de commencer la réparation et la mise en peinture de jantes, il convient de tenir compte de certaines particularités de ce type d’éléments, qui auront une incidence sur le processus de travail que vous réaliserez.

Lien utile : Comment peindre efficacement les jantes d’un véhicule

D’une part, il faut accorder une attention particulière à la préparation préalable des jantes, en procédant à un nettoyage en profondeur de celles-ci et en veillant à éliminer toute trace de poussière, de graisse ou de saleté. Pour ce faire, il conviendra d’utiliser des produits spécialement conçus pour le nettoyage des jantes, plus efficaces que d’autres sur ce type de support.

D’autre part, afin d’obtenir une bonne adhérence de la peinture et un bon résultat final, il est important que le ponçage soit effectué presque intégralement à la main.

Le nombre important d’angles, de creux et de géométries que présente ce type d’éléments rend nécessaire l’utilisation de tampons de ponçage ou d’éponges abrasives qui permettront de poncer des zones inaccessibles avec une ponceuse orbitale.

También te puede interesar:  7 conseils pour peindre une voiture en hiver

Parmi les dommages les plus courants que vous rencontrerez, on peut citer :

  • Légers manques de matériau, principalement sur le profil des jantes
  • Éraflures, marques et rayures de différentes profondeurs
  • Décoloration et perte de brillance de la surface, dues aux conditions atmosphériques et environnementales

Comment peindre des jantes :  aérosol ou aérographe ?

Pour la mise en peinture des jantes, en fonction des besoins et du type de réparation, il est possible de choisir de peindre les jantes à l’aérosol ou spray ou encore à l’aérographe.

Ce choix sera fait en fonction de facteurs tels que le type, la localisation et la gravité des dommages, le temps de travail, etc.

Peindre des jantes à l’aérosol

Pour les réparations partielles et les petites imperfections, il peut être intéressant d’utiliser un spray pour la mise en peinture des jantes, offrant en même temps un bon niveau de finition.

L’utilisation du spray permet de réduire le temps de travail, étant donné qu’il n’est pas nécessaire de préparer le mélange de couleur ou de nettoyer les outils d’application. Par contre, le choix des couleurs à utiliser est plus limité.

Pintar llantas de coche con spray

SINNEK vous propose l’aérosol SP/9240 JANTES ALUMINIUM, un spray spécialement conçu pour peindre les jantes, de couleur aluminium, la teinte la plus couramment utilisée pour ce type d’éléments. Ce produit offre au professionnel une application simple, un pouvoir couvrant élevé et un séchage rapide.

Peinture des jantes à l’aérographe

Peindre des jantes avec un aérographe est le bon choix lorsque les dommages sont plus importants et qu’il faut optimiser la finition et la résistance de ces éléments par rapport à celles obtenues avec le spray pour jantes.

L’un des autres grands avantages de l’aérographe, c’est la liberté totale de formulation de la couleur qui s’adaptera le mieux au ton de la jante à réparer, ou de toute autre couleur qui s’intègre dans le système de peinture.

Influence du matériau de fabrication sur la mise en peinture des jantes

Actuellement, le professionnel de la carrosserie peut être amené à travailler sur deux types de jantes qui détermineront le procédé de travail : les jantes en acier et les jantes en aluminium.

Llantas de aluminio versus llantas de acero

Les jantes en acier sont encore très présentes dans le parc automobile actuel. Leur fabrication en acier leur apporte robustesse et résistance. Elles sont souvent recouvertes par des enjoliveurs en plastique

También te puede interesar:  COMMENT MAXIMISER LA RENTABILITÉ DES PROCÉDÉS SPOT REPAIR

La mise en peinture des jantes en acier implique un traitement et une réparation assez similaires à ceux employés pour d’autres pièces en tôle d’un véhicule. C’est pourquoi nous nous concentrerons dans ce tutoriel sur la mise en peinture des jantes en aluminium, c’est-à-dire sur un type de réparation plus spécifique.

L’utilisation des jantes en aluminium est de plus en plus répandue parmi les usagers et les fabricants. Leur coût est cependant plus élevé que celui des jantes en acier, ce qui justifie que leur réparation soit souvent la méthode préférée au remplacement de la pièce.

Les jantes en aluminium n’étant pas aussi résistantes que celles en acier, peuvent faire l’objet d’une plus grande dégradation dans le temps, ce qui entraîne une perte de brillance ou décoloration, d’éventuelles rayures, etc.

Étapes à suivre pour peindre efficacement des jantes en aluminium

Afin d’obtenir une productivité élevée dans la mise en peinture des jantes en aluminium en atelier, il est conseillé de suivre un ensemble d’étapes qui garantiront une méthode de travail efficace et une excellente finition de la pièce.

  1. Démontage du pneu

    Démonter le pneu de la jante permettra de travailler plus confortablement et efficacement. Une fois le pneu démonté, il convient de le placer sur une surface à mi-hauteur pour éviter d’adopter une posture de travail forcée.

  2. Nettoyage en profondeur du subjectile

    Comme indiqué plus haut, il est essentiel de nettoyer l’ensemble de la jante en profondeur en utilisant des produits prévus à cet effet. Toute trace de graisse, de saleté ou d’autres agents contaminants sera ainsi éliminée, ce qui favorisera l’adhérence et le bon ancrage de la peinture. Il faut ensuite essuyer la jante avec un chiffon propre.

  3. Évaluation des dommages

    Une fois la jante propre et préparée, il y a lieu d’inspecter minutieusement toutes les imperfections. En cas de constatation d’imperfections qui affectent la structure de la jante, telles que fissures ou déformations, il faudra s’assurer de disposer en atelier des outils appropriés pour la réparation.

  4. Masquage et ponçage

    Il convient de masquer la jante et les parties de celle-ci qui ne sont pas à peindre afin de les protéger du ponçage ou d’éventuelles projections.
    Il faut procéder ensuite au ponçage avec un grain P150 ou P180 des parties les plus lisses qui permettront d’utiliser une ponceuse orbitale. Pour les subjectiles difficiles d’accès, il convient de poncer à la main avec un tampon abrasif. L’objectif est de masquer au maximum les rayures, les éraflures et les irrégularités de la jante. Il faut terminer par un nettoyage de la poussière générée par le ponçage.

  5. Application d’un mastic aluminium

    Dans les endroits où des rayures profondes ou un manque de matériau ont été relevés, il faut appliquer un mastic pour carrosserie avec charge d’aluminium, qui offre une excellente dureté et résistance et un pouvoir de remplissage élevé. Dans ce cas, nous vous recommandons le mastic aluminium PP/9507.

    Ensuite, il faut poncer le mastic avec un tampon ou éponge abrasive d’un grain P150 à P320 en fonction du type de réparation à effectuer, afin de niveler et de lisser correctement le subjectile. L’opération finale consiste en un nettoyage de la poussière de ponçage.

  6. Application d’un apprêt

    Il convient de choisir une couleur d’apprêt selon une nuance de gris qui optimisera le pouvoir couvrant de la peinture et l’égalisation de la couleur de finition choisie. À cet effet, nous vous conseillons de consulter les tons indiqués dans le logiciel de gestion de couleurs.

    Il faut appliquer l’apprêt en suivant les spécifications de sa fiche technique.
    Après séchage de la couche d’apprêt, celle-ci doit être poncée à l’aide d’une ponceuse orbitale pour les zones planes et lisses avec du papier abrasif P400 ou P500 et orbite de 3 mm. Pour les parties difficiles d’accès, il faut utiliser une éponge ou tampon abrasifs. Ensuite, il y a lieu de dégraisser à nouveau la jante.

  7. Application de la couche de finition

    Si le code couleur de la jante est connu, il faut procéder à la formulation du mélange en fonction des spécifications du logiciel de gestion de couleurs.
    Dans le cas contraire, il conviendra d’utiliser un spectrophotomètre pour connaître la formule de la couleur ou de la nuance qui s’adaptera le mieux à la teinte de la jante.
    La préparation de la couleur et son application doivent être effectuées en suivant les spécifications de sa fiche technique. Enfin, il faut préparer et appliquer un vernis qui offre d’excellentes performances en termes de brillance, de pouvoir couvrant et de résistance.

También te puede interesar:  PEINTURE TRICOUCHE: TUTORIEL POUR MAÎTRISER SON APPLICATION