Sistemas de acabado de pintura en automoción

Lors du processus d’inspection et d’évaluation du dommage d’un véhicule, il est essentiel d’identifier correctement le type de finition qui compose la peinture.

Cette étape nous fournira des informations pertinentes pendant la phase précédant la réparation, ce qui nous permettra d’évaluer plus précisément son étendue et sa complexité.  Il est donc essentiel que le peintre professionnel connaisse en profondeur les différents systèmes de finition qui composent la peinture automobile.

Comment les systèmes de finition de peinture automobile sont-ils classés ? 

Le système de mise en peinture d’un véhicule est classé en fonction du nombre de couches de peinture de finition (couleur et vernis) qu’il contient. L’utilisation d’un type de finition ou d’un autre sera déterminée par des facteurs tels que le type de véhicule à réparer, l’aspect esthétique que l’on souhaite obtenir ou le système d’application à utiliser.

Les systèmes de peinture automobile les plus couramment utilisés sont la finition monocouche, la finition bicouche et la finition tricouche et, selon celui qui est appliqué lors de la réparation, nous devrons adapter le processus de peinture. Il est essentiel que l’atelier de carrosserie et de peinture professionnel les connaisse en profondeur, afin d’optimiser le temps de réparation et les coûts des produits et des outils.

Types de pigments de la peinture automobile  

Pour mieux comprendre les différentes couches qui composent la couche de peinture d’un véhicule, nous devons d’abord savoir ce que contient chacune d’elles et quelles sont leurs propriétés. 

En général, la peinture automobile est composée d’un pigment, qui est l’élément qui transfère la couleur, et de brillance, qui est obtenue grâce à la résine qui est également intégrée dans la peinture.

Pigmento Color Pintura

Dans la plupart des cas, la différenciation entre certains pigments et d’autres repose sur le type et la quantité de particules spéciales qu’ils contiennent :

Pigments solides 

Il s’agit de pigments composés de particules organiques et inorganiques qui offrent une grande opacité et un fort pouvoir couvrant (l’un des principes essentiels de la peinture). De plus, ils permettent d’obtenir pratiquement toutes les nuances et couleurs achromatiques sans effet, des primaires aux secondaires. 

Pigments spéciaux 

Également appelés « Flip Flop », « Caméléon » ou « Chromatique iridescents ». Ils produisent des effets chromés, des effets sidéraux, même en cas de sensibilité à la température. Ils créent des couleurs de type xirallic

También te puede interesar:  PEINTURE MÉTALLISÉE: CARACTÉRISTIQUES ET 7 CONSEILS D’APPLICATION

Pigments métallisés 

Des particules d’aluminium qui confèrent à la peinture une plus grande opacité et un aspect métallique. En fonction de la taille de ces particules (fines, moyennes et grosses), elles offriront une réflexion et une forme différentes (irrégulière ou lenticulaire pour les couleurs qui brillent plus fortement). 

Pigments nacrés 

Élaborés à partir de particules brillantes naturelles appelées « MICA », recouvertes d’oxydes métalliques (titane), qui, selon le nombre de couches, confèrent différents phénomènes d’interférence, d’absorption…

Couches de peinture sur une voiture neuve  

Afin de pouvoir différencier correctement les différentes couches de finition, il est utile de connaître les substrats qui constituent la couche de peinture complète d’une voiture neuve qui n’a pas été repeinte auparavant. 

Capas de pintura que componen un coche

Le type et le nombre de substrats dépendent également du type de matériau sur lequel la peinture doit être appliquée (acier, aluminium ou plastique). En général, une couche de peinture sur la tôle sera composée de :

  • Couche épaisseur d’origine horizontale: 140 microns.
  • Couche épaisseur d’origine verticale: entre 90 et 120 microns. 
  • Phosphatation et passivation: offre une protection contre la corrosion et une excellente adhérence.
  • Apprêtage: assure l’uniformité et l’adhérence de la couche de finition. 40-50 microns.
  • Finition:
    • Monocouche: 40-50 microns
    • Bicouche: 15 + vernis 35 microns
    • Tricouche: 15+15+vernis 35 microns

Types de peinture utilisée lors de la remise en peinture de voitures

Dans le processus de réparation et de peinture d’un véhicule, on peut généralement classer les types de peinture utilisés en fonction de leur position dans la couche finale de peinture : les peintures de sous-couches et les peintures de finition. 

Peintures de sous-couches ou isolantes 

C’est la peinture qui va dans la première couche. Elle est chargée d’assurer la protection du métal et de fournir l’accrochage nécessaire à la peinture de finition. 

Une mauvaise application de cette peinture aura des répercussions sur la peinture de finition, sur son nivellement, son pouvoir couvrant ou l’apparition éventuelle de différents défauts de peinture. Les produits qui appartiennent à ce type de peinture sont, entre autres, les mastics polyesters, les apprêts, les primaires, les promoteurs d’adhérence ou élastifiants.

Aplicación masilla pintura de fondo

Peintures de finition 

La peinture de finition est, comme son nom l’indique, la peinture de finition se trouvant sur la surface. 

Elle vise à donner de la couleur, de la brillance et de l’effet dans le but de reproduire l’aspect original du véhicule. Il remplit également une fonction de protection contre les éventuels dommages de surface causés par des agents chimiques ou mécaniques.

Types de finitions de peintures automobiles 

Comme nous l’avons déjà mentionné, nous allons classer les systèmes de finition en fonction du nombre de couches qu’ils comportent : 

Finition monocouche

Finition obtenue en une seule couche. Tous les composants nécessaires (couleur, niveau de brillance, résistance chimique/mécanique et aux ultraviolets) y sont mélangés.

También te puede interesar:  Les Clés de la Peinture avec des Températures Élevées

Cette couche possède à elle seule toutes les qualités d’aspect final et de protection de la peinture.

  • Avantages: rapidité d’application. Dureté élevée. Plus économique. 
  • Inconvénients: moindre résistance chimique et moins de diversité de couleurs (il est possible d’obtenir des couleurs métallisées ou nacrées mais en plus petites quantités). 

Finition bicouche 

C’est actuellement la finition la plus utilisée. Elle est constituée de deux couches, une première couche qui apporte la couleur et les effets, et une seconde, qui apporte la brillance et la résistance chimique et mécanique nécessaires à la protection. 

Capas del sistema bicapa pintura coche
  • Avantages : processus normalisé, rapide et rentable. Toutes les couleurs sont disponibles, y compris les couleurs unies, nacrées ou à effets spéciaux.
  • Inconvénients : coût et complexité d’application plus élevés que pour les peintures monocouches.

Types de finition bicouche en fonction des pigments et des résines : 

  • Peinture bicouche effet solide : finitions bicouches sans aucun effet (blancs, rouges, bleus…).
  • Peinture bicouche effet métallisé : finitions avec des pigments métalliques et généralement de petites proportions de pigments solides qui donnent la teinte.
  • Peinture bicouche effet nacré : ce type de finition comprend généralement des pigments solides, métalliques, nacrés et même xirallics. C’est le type de bicouche qui prédomine actuellement.

Finition tricouche 

Il s’agit d’un système de finition composé de 3 couches.

Capas en un sistema tricapa de pintura
  • Couleur de sous-couche.
  • Couleur à effet (couche transparente qui permet le passage de la lumière et la réflexion de la sous-couche).
  • Vernis (dans certains cas, la première couche de vernis est teintée avec un pigment spécial).

Parmi les avantages et les inconvénients du système tricouche, on peut citer :

  • Avantages : des couleurs très vives, des effets et des reflets impossibles à obtenir avec une autre finition.
  • Inconvénients : le coût et la complexité plus élevés du nivellement par rapport à d’autres systèmes de finition. 

Méthodes permettant de différencier les différents types de finition 

Selon le niveau d’expérience du professionnel et l’exactitude des informations à obtenir, nous pouvons utiliser différentes méthodes, de la moins fiable à la plus fiable : 

L’œil humain

Un peintre professionnel très expérimenté pourra dire d’un seul coup d’œil si la couleur est unie, métallisée ou nacrée, ainsi que les différents types de finition. 

Les plus grandes difficultés peuvent surgir lorsqu’il s’agit de distinguer les finitions monocouche et bicouche unie, ou les finitions bicouche nacrée et tricouche. Logiquement, cette méthode est celle qui peut donner lieu aux plus grandes erreurs de diagnostic.

Ponçage d’identification

Une autre solution serait de poncer légèrement une zone de la surface que nous voulons identifier. Ainsi, si les restes du ponçage sont blanchâtres, nous saurons que la dernière couche appliquée est du vernis (bicouche). En revanche, si les restes obtenus sont des poudres de la couleur du véhicule, il s’agira d’une finition monocouche.

También te puede interesar:  COMMENT REPRODUIRE CORRECTEMENT LA COULEUR 46V SOUL RED CRYSTAL

En revanche, cette méthode n’est pas aussi efficace lorsqu’il s’agit de différencier une finition bicouche d’une finition tricouche, car les deux comportent du vernis dans leur couche de finition.

Formulation de couleur  

En cas de doute, la meilleure façon de déterminer les pigments présents, et donc le type de finition, réside dans la formulation de la couleur.

Como medir el color con el espectro

C’est la méthode que SINNEK recommande d’utiliser, car en plus d’identifier correctement la finition, nous obtiendrons des informations sur le mélange et sa composition. 

  1. Si la formule ne contient que des couleurs de base conventionnelles dans le mélange, il s’agira d’une peinture bicouche lisse. 
  2. Si la formule contient des pigments métallisés mais pas de pigments nacrés, il s’agira d’une peinture bicouche métallisée. 
  3. En revanche, si le mélange contient une base nacrée, nous serons en présence d’une peinture bicouche nacrée.

Si vous avez des doutes, vous pouvez effectuer ce type de vérifications dans le logiciel de gestion de couleur de SINNEK. Vous pouvez également consulter notre tutoriel sur l’utilisation du spectrophotomètre pour la mesure de la couleur.

Avantages de la connaissance des différents types de finition pour la rentabilité de la carrosserie

Il est essentiel d’identifier correctement la finition d’une voiture lors de l’évaluation qui précède la réparation afin de pouvoir gérer le travail à effectuer de la manière la plus rentable possible. 

Un œil expert, comme celui d’un peintre professionnel, peut distinguer d’un seul coup d’œil les particules métallisées de celles qui sont nacrées, en raison de la différence de brillance et de tonalité qu’elles présentent.

Mais il peut y avoir d’autres profils au sein de l’atelier, tels que le gérant ou le responsable, qui n’ont peut-être pas la capacité d’identification que procure l’expérience professionnelle. 

Connaître la finition de la peinture d’une voiture nous permettra de déterminer :

Coût du matériel et temps de travail qui y est consacré

En fonction de la finition de la voiture, nous devrons investir plus ou moins de temps de travail, ce qui aura une incidence sur le coût/heure. En général, une réparation de peinture monocouche sera moins onéreuse en termes de temps et de produit qu’une réparation bicouche ou tricouche. 

De nos jours, il existe différentes méthodes pour connaître exactement le type de finition, ce qui permet de minimiser les erreurs possibles lors du processus de remise en peinture et de pouvoir planifier chaque réparation avec plus de temps et de sécurité. Comme nous l’avons déjà mentionné, l’utilisation du spectrophotomètre est actuellement la méthode la plus fiable.