Pintura para plásticos coche

La mise en peinture des matières plastiques d’un véhicule, comme nous l’avons commenté dans notre post sur les types de plastiques dans l’automobile, présente un ensemble de spécificités par rapport à d’autres matériaux tels que l’acier ou l’aluminium.

La réduction du poids, de la consommation et des émissions, les nombreuses possibilités de conception ou les bonnes performances d’isolation thermique ou acoustique en sont quelques exemples.

Lorsqu’il s’agit d’utiliser différents types de peinture pour matières plastiques, il convient de toujours garder à l’esprit un ensemble d’aspects pour optimiser la qualité de la réparation.

Facteurs à prendre en compte pour peindre les matières plastiques

Detalle paragolpes pintado

Élasticité et souplesse

En général, les matières plastiques utilisées dans l’industrie automobile présentent une grande élasticité et souplesse car elles sont capables de se déformer et de reprendre leur forme d’origine sans se casser.

Par exemple, si l’on appliquait le même traitement à une pièce en plastique et à une pièce en tôle, en cas de choc, cette dernière n’ayant pas la capacité de se déformer comme la pièce en plastique, il en résulterait une fissuration ou un écaillage de la peinture.

Pour éviter ce problème, il existe des produits et des peintures pour matières plastiques, spécialement adaptés pour donner à la couche de finition une plus grande élasticité, tout en offrant un meilleur comportement sous des contraintes de pression et de compression mécanique après un impact.

Pinturas para plásticos

Capacité d’adhérence réduite

Un autre facteur à prendre en compte est l’adhérence. Le plastique a une polarité et une tension superficielle propres, ce qui rend difficile l’adhérence correcte de la peinture sur le subjectile.

Pour résoudre ce problème, on utilise un promoteur d’adhérence (également sous forme d’aérosol pour retouches) et un primaire d’accrochage pour matières plastiques.

Il convient également de rappeler que pour optimiser l’adhérence de la peinture sur un subjectile plastique, il est essentiel de procéder à un nettoyage préalable et à un dégraissage complet.

Résistance aux produits chimiques

Certains plastiques présentent une faible résistance aux produits chimiques tels que certains solvants spéciaux, ce qui peut entraîner une dégradation de la pièce lors du processus de nettoyage et de dégraissage.

Il faut éviter l’utilisation de ces produits afin de ne pas déformer, dissoudre ou détériorer la matière plastique.

Contraintes mécaniques accrues

En raison de leur emplacement sur la carrosserie d’un véhicule, les pièces en plastique seront soumises à des contraintes mécaniques plus importantes, telles que les vibrations pendant la conduite, les rayures ou les impacts

Des pièces comme les pare-chocs ou les moulures latérales d’un véhicule sont spécialement conçues pour offrir un bon comportement et une bonne durabilité face à ce type de contraintes, de sorte que la peinture à utiliser sur ces subjectiles doit offrir une performance adaptée.

Preparar paragolpes para pintar

Textures spéciales

Au cours du processus de fabrication, certains moules pour pièces automobiles en matière plastique sont composés d’une surface rugueuse qui donne à la pièce une finition texturée.

Afin de reproduire les textures d’usine en atelier de carrosserie, il existe des peintures pour plastiques qui contiennent des additifs texturants, comme la peinture structurée pour pare-chocs, en bidon ou en aérosol, et qui donnent un fini mat et rugueux caractéristique.

Pourquoi peindre les pièces en matière plastique ?

Bien que les matières plastiques d’usine puissent être obtenues dans différentes couleurs et nuances, il y a plusieurs raisons de peindre ces pièces.

Exigences fonctionnelles

La mise en peinture des pièces en matière plastique augmente leur résistance aux intempéries.

Bien que les plastiques ne s’oxydent pas comme les métaux, ils peuvent se dégrader suite à une exposition prolongée aux agents atmosphériques (rayons UV, humidité), aux agents chimiques (carburants, huiles, détergents) ou aux agents mécaniques (abrasion, rayures). 

Il en résulte alors une usure de la surface et/ou une décoloration et une perte de brillance.

Enmascarar paragolpes para pintar

Exigences esthétiques

Bien qu’il soit possible d’ajouter des charges de couleur à volume élevé de pigments lors de la fabrication et du moulage du plastique, cette couleur ne pourra pas reproduire la même brillance et teinte que les pièces en tôle en raison des caractéristiques mêmes du matériau. 

C’est pourquoi il faut appliquer la couleur de finition pour obtenir une reproductibilité et une correspondance maximales des couleurs entre les pièces en plastique et en tôle.

De plus, grâce à la couche de finition, il est plus facile de masquer la finition irrégulière de certains types de plastiques, comme les plastiques renforcés à la fibre de verre.

Conseils pour peindre les matières plastiques d’un véhicule

  • Un nettoyage et un dégraissage en profondeur et complet du plastique à peindre seront essentiels pour améliorer l’adhérence et l’accrochage de la couche de peinture.
  • L’identification correcte du type de plastique à réparer permettra de choisir le type de réparation et le produit à utiliser (apprêt, promoteur d’adhérence, etc.).
  • Il convient de respecter à tout moment les spécifications des fiches techniques de chaque produit, en ce qui concerne le processus d’application et de préparation de la peinture, les temps de séchage, le réglage du pistolet, etc.
  • Il faut éviter la filtration des finitions texturées.
  • Il faut également éviter les excès de peinture et les couches trop épaisses : ces pratiques peuvent entraîner la détrempe des couches sous-jacentes.